Notre sélection de films

Flocon
Station - Courchevel - Film

Confortablement installé dans votre canapé, mais à court d’idées ? Nous avons pensé à vous. Car si la musique adoucie les mœurs, le 7ème art n’est pas en reste. Et afin de voyager à domicile, voici notre sélection de films sur les thèmes de l’aventure, du sport en extérieur, et bien plus encore !

Zabardast
Station courchevel film

Le ton est donné : « puissant », « fantastique », « magnifique » sont trois possibilités de traduction pour le mot « Zabardast » en ourdou, une des langues officielles du Pakistan.

Relatant l’expédition de huit passionnés de montagne au cœur du massif du Karakoram, au nord du pays, ce film Made-in-France nous embarque dans cette chaîne montagneuse vertigineuse qui compte parmi ses sommets le K2 (8611m d’altitude), deuxième plus haute montagne du monde après l’Everest. L’équipe de snowboardeurs, skieurs, et Guides de haute montagne se lance au printemps 2018 à la conquête de la Tour nord de la Biacherahi (environ 5880m d’altitude), accompagnée par le réalisateur et snowboardeur Jérôme Tanon.

Et dire que ce projet fou est né suite à la découverte par le rider de la vallée de l’Esteron, Thomas Delfino, d’une photographie de la tour nord de la Biacherahi, alors qu’il passait à la bibliothèque ! Mieux encore, c’est lors du tournage de la vidéo Storm Troopers en Alaska que Thomas rencontre le snowboardeur Zack Mills, et se rend compte qu’ils partagent tous les deux le même engouement pour cette photo et la volonté de découvrir cette montagne à la forme d’aileron de requin…

Au-delà de la performance réalisée par les membres de l’expédition, ce film montre que sans amitié ni cohésion de groupe, le voyage n’aurait été ni possible, ni intéressant. Comme le souligne Zack : « à la suite de cette aventure, j’ai perdu 10 kg… mais gagné 7 potos ! »

Disponible en accès libre sur Youtube, nous vous invitons à plonger dans l’univers vertigineux de la montagne format XXL : ZABARDAST !

Free Solo
Station courchevel film

« Si vous poussez trop les limites, vous allez les dépasser ». Cette citation d’Alex Honnold illustre fidèlement le travail de préparation du meilleur grimpeur en solo intégral au monde, à l’ascension d’El Capitain, formation rocheuse de 915m de verticalité dans le Parc national du Yosemite à l’Ouest des États-Unis.

Réalisé par Elizabeth Chai Vasarhelyi et son mari touche-à-tout Jimmy Chin (alpiniste professionnel, skieur, rélisateur et photographe), le film a notamment été récompensé en 2019 par l’Oscar du meilleur film documentaire.

Alex, le californien de 34 ans qui a commencé l’escalade à l’âge de 11 ans, réalise cette ascension exceptionnelle en 3h56 au péril de sa vie sous le regard de l’équipe de tournage et de ses proches.

Pour Jimmy Chin, le but du film, c’est de répondre à la question « comment Alex veut vivre sa vie ? Il choisit de vivre avec cette tension, il ne veut pas mourir, il veut perfectionner son art pour vire. »

Véritable ode au dépassement de soi et à l’humilité, Free Solo dévoile le visage d’un alpiniste hors-pair, le contraire d’une tête brûlée, une personne à l’humilité inspirante. Alex « No big deal » (« rien d’extraordinaire ») comme le surnomment certains dans le milieu, explique ainsi que « c’est dans la retenue que réside la plus grande partie de la bravoure ».

Shelter
Station courchevel film

Tenter de pallier les conséquences du réchauffement climatique en changeant sa manière d’appréhender la montagne et de vivre sa passion, c’est le pari de cinq amis : Léo, Thomas, Mat, Lévi, et Jérémy. Tous sont décidés à ne garder que l’essentiel pour parcourir les Alpes françaises et en découvrir les sommets inexplorés, loin de la foule.

Animés par leur amour de la montagne, ils se retrouvent de refuge en refuge, et nous plongent dans un périple à la découverte de massifs forgés d’anecdotes insolites, contées par Serge Lambert, guide et véritable icône des montagnes valaisannes.

À l’origine de ce film engagé, Mat Shaer, snowboarder professionnel depuis plus de 10 ans, et diplômé en science de l’environnement, tente de concilier autant que possible ses convictions écologiques avec sa pratique sportive.

En privilégiant la mobilité douce, la randonnée, et le repos en refuge, l’équipe de tournage et les aventuriers ont ainsi réduit par 100 leurs émissions de CO2 par rapport à leur premier film !

Path to Everest
Station courchevel film

On ne présente plus Kilian Jornet Burgada, le skieur d’alpinisme, ultra-trailer, et coureur en montagne catalan, au palmarès impressionnant. Après avoir établi les records de temps pour les ascensions du Cervin (4478m d’altitude), du mont-Blanc (4809m d’altitude), et du Denali (6190m d’altitude), l’espagnol multi-médaillé se lance tout simplement ici à la double ascension de la plus haute montagne du monde : l’Everest (8848m d’altitude), le tout sans oxygène, et en moins d’une semaine !

Mais Path to Everest n’est pas qu’un simple rapport sur une nouvelle étape du palmarès du l’ovni de Sabadell. Cette réalisation franco-espagnole signée Sébastien Montaz-Rosset (également guide de montagne) et Josep Serra suit le chemin de Kilian Jornet dans cette nouvelle étape du dépassement de soi. Un portrait intimiste, qui révèle les peurs, les contradictions, et les rêves de l’athlète, entouré des montagnes et des proches qui l’inspirent.  

Les deux sont liés, et comme le dit Kilian lui-même : « conquérir les montagnes est un mot très ironique. Nous ne les conquérons pas, nous pouvons nous conquérir nous-mêmes, et les montagnes sont ce grand miroir où nous pouvons nous voir, mais nous ne pouvons jamais prétendre que nous nous battons contre les montagnes ou contre la nature parce que, tout d’abord, nous en faisons partie. »

Notre rédacteur du jour
Station de ski Courchevel

Romain, attaché de presse à Courchevel

Féru de snowboard et d’activités d’extérieur, j’ai la chance de pouvoir explorer toute l’année le meilleur de ce que la montagne a à offrir ! Activités sportives, cuisine locale, art, et nature sont autant de possibilités qui résonnent avec le territoire de Courchevel. Loin des idées reçues, cette vallée de Tarentaise labellisée Natura 2000, et porte d’entrée pour le Parc National de la Vanoise, est une véritable bouffée d’air pur, en témoigne un de mes spots favoris : la vallée des Avals, qui dévoile sa beauté en 4 saisons.

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, cliquez-ici.