Into the wild

Flocon
stage survie Courchevel

S’orienter, faire du feu, trouver le de l’eau, construire un abri… voilà ce que les jeunes aventuriers vont pouvoir apprendre cet été à Courchevel. En compagnie de Yoann Gonçalves, passionné de voyage et des techniques de survie, c’est parti pour un retour à la nature !

Comment es-tu devenu animateur de stages de survie et comment as-tu appris tous ces trucs et astuces ?
stage survie Courchevel

De 22 à 30 ans, j’ai énormément voyagé. Mon expérience vient de la route, sac sur le dos. Je suis un très bon copieur : j’ai beaucoup appris lors de rencontres sur le terrain et dans les livres. Et puis, j’ai rencontré Denis Tribaudeau, baroudeur et organisateur de stages de survie en France et dans le monde entier. Il m’a enseigné pas mal de techniques que j’utilise aujourd’hui pour faire du feu par exemple.

Quel est le programme ?
stage survie Courchevel

Cela fait 3 saisons maintenant que nous organisons des stages à Courchevel, pour enfants et pour adultes. Les stagiaires vont apprendre à s’orienter, à faire du feu avec deux bouts de bois, à purifier de l’eau, à reconnaitre les plantes qui se mangent, celles qui soignent et celles qui tuent. Avec les jeunes (7-13 ans), on fait deux jours au Chalet Lionel Terray avec des sorties la journée. Puis on part 3 jours en forêt : confection d’un abri pour la nuit, cuisine au feu de bois… on joue au trappeur, plus qu’à la survie. On travaille le bon sens et la cohésion entre eux : voir les interactions entre les enfants, c’est ça le plus intéressant en fait. Les adultes eux partent 3 jours sans équipement, sans eau, sans nourriture… juste avec leur couteau !

Comment expliques-tu cet engouement pour ce genre de stage ?
stage survie Courchevel

Denis a commencé il y a 15 ans et puis, il y a eu un peu un effet de mode avec Koh-Lanta ou Bear Grylls (Man vs Wild). Il y a une volonté aussi de revenir à la nature, j’ai beaucoup de parisiens qui veulent se reconnecter, loin de la ville. Beaucoup viennent aussi pour avoir quelques astuces pour éviter qu’une randonnée ne tourne mal. Le but de ces « stages survie » est justement de ne pas tomber en situation de survie, et d’essayer de trouver comment retourner à la civilisation si cela arrive.

Plus d’infos : https://www.courchevel.com/fr/survie

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, cliquez-ici.