English Version

CHAMPIONNAT DE FRANCE 2012


Tous les meilleurs Français étaient réunis ce samedi 28 janvier sur cette dernière épreuve qualificative pour les championnats d’Europe qui se dérouleront du 4 au 11 février à Pelvoux (05).
 
Malgré les flocons de neige et le brouillard en altitude, une ambiance de folie était au rendez-vous avec la présence de deux accordéonistes sur le parcours et des animations musicales sur les aires de départ et d’arrivées, la présence de Ludovic Collet speaker officiel de l’Utra Trail du Mont-Blanc pour commenter la course au niveau du passage de la Croisette, et les spectateurs qui n’ont pas manqués de sortir les cloches pour se rendre le long de la trace pour encourager les 161 participants.
 
Le départ en ligne a obligé l’organisation a élargir et nivelé la trace depuis dimanche dernier pour permettre à tous les coureurs de pouvoir doubler à tout moment sans perdre de temps sur le parcours qui était différent selon les catégories d’âge.
 
Le tracé était identique aux Dynafit Ski Touring Courchevel organisées tous les mercredis jusqu’au 4 avril du Praz à Courchevel 1850 pour les catégories cadets, cadettes et juniors femmes (3,2 km et 500m de D+). Les juniors hommes et les espoirs, seniors et vétérans femmes ont fait 1 km de plus jusqu’au sommet du mur de la Loze en passant par la piste des Coqs (4,2 km et 740m de D+) et les espoirs, seniors  et vétérans hommes ont au sommet de la piste de la Loze au niveau du restaurant de la Soucoupe après avoir effectués 4,8km de course et 920m de dénivelé positif.
 
Au final, le titre de champion et championne de France de ski alpinisme en épreuve Vertical Race a été décerné pour la catégorie cadet à Louise Borgnet du CAF Annecy compétition et à Simon Bellabouvier de l’étoile sportive du Cormet, chez les juniors à Axelle Mollaret du CAF Annecy compétition et à Emilien Bochet du club multisports d’Arêche Beaufort. Emilie Favre du club ski alpinisme du Val d’Abondance et Mathéo Jacquemoud du Team Ecrins Hautes Alpes l’emportent en catégorie espoir. Pour les seniors, carton plein pour Laetitia Roux qui a remporté il y a quelques semaines l’épreuve individuelle et sprint. Yannick Buffet du club Praz Montagne l’emporte lui aussi en battant au passage son record de la saison dernière sur les DSTC. Corinne Favre du team Ecrins Hautes Alpes et Tony Sbalbi du club Amitié et Nature de Tarbes s’imposent chez les vétérans.
 

Laetitia ROUX

Yannick BUFFET

 
 
De nouveaux records sur la 8ème édition des Dynafit Ski Touring Courchevel (DSTC) pour Kilian Jornet et Laetitia Roux.
 
La première partie du parcours étant identique à celui des DSTC, le temps des coureurs a été pris en compte pour le classement général et une remise des prix spéciale a été effectuée.
Le champion du monde en titre Kilian Jornet Burgada présent sur cette épreuve des championnats de France de part sa nationalité Espagnole ne peut pas être classé sur le championnat de France mais remporte le classement Scratch devant Yannick Buffet. Avec un temps de 22min34, il pulvérise le record de Yannick B. de 22min49s détenu la saison dernière sur les DSTC et prend la tête du classement général provisoire devant Yannick buffet qui termine en 22min43s et Valentin Favre en 23min18s.
 

Passage de Kilian en 22min34'71
 
Chez les femmes, Laetitia Roux avec un chrono de 28min12s écrase elle aussi le record de la Catalane Mireia Miro Varela détenu depuis l’an dernier en 29min01. Corinne Favre a quelques centièmes prend la seconde place en 28min13 devant Blandine Du Crest du Club Courchevel Sports Alpinisme (médaille d’argent en sénior sur l’épreuve du Chpt de France) qui termine en 30min20s.
 
Lors de la remise des récompenses, Monsieur Pierre You, président de la Fédération Française de Montagne et Escalade s’est vu remettre la médaille de la ville par le premier Adjoint au Maire Fernand Mugnier.
Un repas préparé par le restaurent le Chabichou dans la salle de la Croisette a clôturé la soirée.
 
Belle réussite pour l’équipe de l’association « Courchevel Sports Alpinisme » qui depuis une semaine avec l’aide du service des pistes, des moniteurs de l’ESF et du service des Sports avait mis tout en œuvre pour accueillir ce championnat de France dans les meilleurs conditions.